MOTS-clÉS

BL
OG

 

LES POULES

15/01/2017

Les animaux méritent notre respect voire notre admiration!  Aujourd'hui parlons des poules!

"Brigitte Gothière est cofondatrice de la fameuse association L214, qui prône l'abolition de toutes exploitations animales, et s'appuie sur des vidéos souvent insoutenables, qui montrent les conditions d'élevage et d'abattage des animaux. Brigitte Gothière raconte dans une conférence ses débuts ; et comment elle a récupéré en 2013, les première images d'un élevage de 200000 poules pondeuses dans l'Ain, qui vivaient dans une situation épouvantable. Elles étaient toutes déplumées, et il y avait des cadavres dans les cages, des asticots et des poux partout! À l'époque, dit-elle, "nous étions encore jeunes, et nous avions nos illusions". Brigitte et ses amis font alors un travail de lanceur d'alerte classique, de militant, comme on disait. Ils envoient des courriers au service vétérinaire, à l'éleveur lui-même, ainsi qu'aux clients de cet élevage, c'est-à-dire les supermarchés. À tous, elle montre et elle explique, que cet élevage est en infraction avec la réglementation et exige un remède à cette situation. Ce qu'elle obtient à la fin, c'est une condamnation pour violation de la vie privée, à cause des images de poules pondeuses prises illégalement. Et rien ne change pour les pauvres poules, qui continuent à vivre leur calvaire! En 2016, Brigitte et ses amis, reçoivent de nouvelles images de ce même élevage, prises également par des personnes travaillant sur place. Mais là, au lieu de s'adresser au service vétérinaire ou à l'éleveur, L214 publie directement les vidéos sur les réseaux sociaux. Les médias s'en emparent tout de suite, et la situation évolue très rapidement. L'élevage ferme, le principal acheteur dénonce son contrat. Il n'y aura plus de poules pondeuses dans cet élevage. Grâce à cette alerte notamment, des enseignes [...] s'engagent à plus ou moins long terme à ne pas vendre d'œufs de poule en cage du tout."

 

Extrait des Pieds sur terre, présenté par Sonia Kronlund, jeudi 12 janvier 2017, sur France Culture.

 

 

 

 

 

J'admire les poules, ces êtres à plumes, aux pattes de dinosaures attirent mon attention et celle aussi des chercheurs, des biologistes et des éthologues. Ainsi, nombre de leurs études indiquent que la poule domestique est bien plus intelligente qu’on ne le pensait. Elle est rusée, empathique et a des capacités de communication élaborées.

[À lire →  l'article L'intelligence de la poule, © Pour la Science - n° 454 - Août 2015]

Cette intelligence est bien évidemment répandue dans le règne animal, il suffit que l'homme prenne la peine de s'y intéresser. Toutes ces découvertes imposent un questionnement éthique sur la façon dont on traite les poules dans les élevages industriels et plus généralement notre rapport avec l'ensemble du règne animal et végétal dont nous sommes issus.

 

 

 

Share on Facebook
Please reload

Posts à l'affiche
Please reload

2/10/2018

12/23/2017

Please reload

Posts Récents
Archives